Patchwork (2015) est bizarre et original

Spread the love

Le film Patchwork 2015 est bizarrement original (8/10).

Patchwork Tyler MacIntyre James Phelps
« Patchwork ! » © Michael D’Amour

Devant Patchwork (2015), j’ai bien ri.

Objectivement, « Patchwork » est de loin le meilleur film d’horreur loufoque plus vu depuis Frankenhooker (1990) et Re-Animator (1985). En effet, l’affiche annonçait bien un mélange grotesque et sanglant. Ayant pour concept la créature de Frankenstein écrit par Mary Shelley, diverses tribulations nous amènent ailleurs.

Pour histoire, le réveil des trois filles sur la table d’opération est compliqué. Parce que chaque personnalité contrôle certaines parties de leur « nouveau corps ». Accompagnée de trois voix dans une unique tête, la « créature » est d’emblée dans de beaux draps.

D’ailleurs, cette version satirique – avec James Phelps (Fred Weasley de Harry Potter) – utilise tous les clichés de votre monde moderne si génial. Le féminisme, les parasites mâles à belles gueules, le culte de l’apparence et l’illusion du progrès sont dépeints magnifiquement. Et même si vous vivez dans un monde à la « Friends », à première vue, c’est un film qui vous ne laissera pas insensible. Et comme ici il n’est pas nécessaire d’avoir de réflexion pour l’apprécier, il est destiné à toutes et à tous selon votre engouement pour un film à petit budget avec un « chat hibou ».

D’un côté ou de l’autre, ressortir des victimes à double face – comme celles des années 80 – ramènent toujours cette nostalgie de l’improbable. Surtout quand ces trois femmes nommées Jennifer, Ellie et Madeleine – pas aussi innocentes – sont horriblement imparfaites. Aussi bien à l’intérieur que à l’extérieur.

Mais ce film n’est pas seulement une comédie-horreur. C’est aussi une histoire d’amour. Avec ces tribulations physiques et émotionnelles où vous vous reconnaîtrez. De plus, toutes les scènes sont visuellement fortes et belles pour un film indépendant. Les décors et le maquillage sont excellents. Tous les protagonistes de cette histoire donnent une excellente performance. Dans l’ensemble, ce n’est pas un chef-d’œuvre du cinéma moderne, mais il est tellement divertissant qu’il mérite d’être vu.

 

Enregistrer

Une réflexion au sujet de « Patchwork (2015) est bizarre et original »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.