Critique du film Leatherface (2017)

Leatherface de Julien Maury and Alexandre Bustillo sera vite oublié (5/10).

leatherface bustillo maury
« Leatherface ! » © Michael D’Amour

Leatherface est un mélange de « La vie secrète de Jeffrey Dahmer » et de « The Devil’s Rejects » à mes yeux .

Le film 2017 Leatherface est un mélange de ces deux films à mes yeux parce que l’action et l’émotion se présentent ainsi. Mais bon, bien que la beauté de l’image ne rattrape pas le jeu des acteurs, le film se laisse regarder. D’ailleurs, le charme des rites horribles de cette famille anthropophage du Texas ressort visuellement. Mais, les nouvelles têtes en vogue ne sauvent pas ce « road-movie » soit-disant nihiliste et prometteur (?). Je ne sais pas pour vous, mais en tout cas, je suis d’accord avec la critique en anglais du site IGN. The Devil’s Rejects, Mother’s Day et Wrong Turn 4 sont mieux.

Au sujet de ce film qui traite de leurs origines et de leur héritage mystérieux, vous ne serez pas objectivement pas déçu. D’autant plus que la plupart des détails, ici, essaient de structurer une franchise très incohérente. Il est concrètement intéressant de reconnaître que certaines lignes, par exemple, vous amènent sur de nombreuses pistes.

Les effets spéciaux modernes sont élaborés et voyants. Le rouge est omniprésent comme dans un tableau du peintre anglais Francis Bacon. Et de fait, Bustillo et Maury montrent que le théâtre du Grand-Guignol et l’ombre de Herschell Gordon Lewis sont de grandes influences. Les petits détails mettent l’utilisation du gore de côté. Même ces réalisateurs essaieront de vous retourner l’estomac avec des préceptes issus du premier film de Tobe Hooper. La viande pourrie, la décomposition et les seaux de sang sont réellement écœurants et garantissent de belles images.

Mais, au fait, pourquoi de belles images ? Parce que le film Transfiguration est dans l’air du temps ? Ha, ha, ha !

En conclusion, si tu apprécies Finn Jones («Game of Thrones» et «Iron Fist»), tu resteras éveillé. Dans le cas contraire, la curiosité te fera voir « Terreur au 13e étage » avec Stephen Dorff.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

YouTube
YouTube
Instagram