Terra Formars 2016 est vraiment divertissant

Spread the love

Terra Formars de Takashi Miike 2016 est vraiment divertissant (8/10).

Terra Formars Takashi Miike
« Terra Formars ! » © Michael D’Amour

Terra Formars de Takashi Miike est de la SF (Science-fiction) complétement folle.

J’ai entendu dire ce film — issu d’un manga — était numéro un au Japon et donc très populaire. Enfin du spectacle avec de beaux effets spéciaux. J’ai vraiment apprécié, alors je le recommande fortement.

De fait, débranchez votre cerveau et soyez heureux. Au moins, il n’y a pas de concept à la X-Files où on parle de science et de botanique. Allégrement, vous en aurez pour votre argent quand vous verrez que vous obtenez tout ce qui précède de manière immédiate et  abondante. Dans celui-ci, Miike abandonne toutes ces préoccupations outrancières. Pour preuve, l’idée principale est absurde et les personnages proviennent du Collège fou, fou, fou. D’ailleurs, les flashbacks sont être déroutants et amusants. Les cafards se déplacent très vite et regardent leurs victimes d’un air interrogateur. Les insectes diaboliques sont plutôt mignons, que menaçants. Quand ils sourient, ils ont l’air de porter un dentier. Vous y verrez même les pyramides de Gizeh sur Mars.

Les actrices et les acteurs sont tous populaires et habités par leurs rôles. Quoi que de plus normal pour une éniéme création de Takashi Miike. Mais nous sommes là confrontés à une sorte d’auto-parodie très amusante. Si vous vous laissez aller, vous constaterez qu’ une éventuelle comparaison avec son Blade of the Immortal (Mugen no jûnin) de 2017 est contradictoire. Donc, ne vous attendez pas à ce que ça aille trop loin. Le réalisateur a jeté là des personnages excentriques et les a laissé faire leur truc. C’est bien plus drôle que Ichi The Killer 2001. Ce n’est évidemment pas un chef-d’œuvre et certainement pas quelque chose que les fans de Miike auraient pu espérer ou affronter. Ha, ha, ha !

En conclusion, ce film est porté par son extravagance, son surréalisme coloré et sa folie cinématographique complètement dérangée venue de l’Asie.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.